Zoom sur les appareils # 3: la wunda chair pour améliorer votre posture.
étirement latéral exo chair

Zoom sur les appareils # 3: la wunda chair pour améliorer votre posture.

Bonjour à tous chers lecteurs!

Avez-vous envie de découvrir un nouvel appareil de pratique du pilates?

Exemple de chaise: exo chair

Vous souhaitez explorer de nouvelles aptitudes corporelles, Renforcer la confiance en vous? Perfectionner la maîtrise et le contrôle d’un mouvement?

Vous êtes au bon endroit!

Aujourd’hui, je vous expliquerai comment et pourquoi la wunda chair que l’on utilise dans les studios pilates, peut vous apporter de multiples possibilités dans le développement des aptitudes corporelles.

Envie d’en savoir plus? Lisez ce qui suit..

1 – Comprendre les principes de la wunda chair

La wunda chair est le plus petit des appareils conçus par Joseph pilates. A l’origine, celui-ci avait imaginé un fauteuil modulable en chaise.

Joseph Pilates. Les débuts de la wunda chair. Cliquez sur ICI

Cet appareil garde le principe des autres appareils munis de ressorts. Un tabouret est équipé d’une ou deux pédales reliées à des ressorts dont la résistance est ajustable en fonction des exercices.

Joseph Pilates avait conçu cet appareil très peu encombrant pour pouvoir être utilisé aussi facilement à la maison qu’en studio.

Du fait de sa taille compacte, il rend les exercices beaucoup plus athlétiques que sur les autres appareils. On peut y travailler debout, assis, à genoux, sur le dos, sur le ventre.

Les mouvements ont peu d’amplitude sur la wunda chair, donc les groupes musculaires sollicités sont essentiellement les muscles stabilisateurs et les muscles posturaux. (c’est à dire ceux qui vous maintiennent dans une bonne posture).

2 – Les bonnes raisons de travailler sur la wunda chair:

  • Elle permet le renforcement du centre abdominal en permanence, des muscles stabilisateurs au niveau de la ceinture scapulaire (épaules, haut du dos).
  • Elle permet un travail musculaire et postural sur l’ensemble du corps:buste, dorsaux, abdominaux, membre inférieur (quadriceps, ischios, mollets, pieds).
  • Elle s’adapte à tous les niveaux de préparation physique.
  • Lorsque l’on travaille sur la wunda chair, on comprend pourquoi les danseurs aiment à s’entraîner sur cet appareil. C’est à mon avis l’appareil qui développe le mieux un bon alignement corporel et qui est le plus performant en terme de correction de posture. (Les résultats attendus s’obtiennent plus rapidement que sur n’importe quel autre appareil.
  • Elle permet un bon allongement de la colonne.
  • Elle est parfaitement adaptée pour améliorer la forme physique en général et aller plus loin dans la performance athlétique.

Je la trouve particulièrement difficile car elle implique une bonne appropriation des concepts principaux de la méthode pilates. C’est sur la wunda chair qu’à mon sens on peut le mieux les travailler.

Elle est à mon avis la plus fonctionnelle de tous les appareils pilates, c’est à dire que vous pouvez transposer facilement les qualités développées dessus dans votre vie quotidienne.

Du fait de la richesse des mouvements et de la difficulté à bien réaliser les exercices sur la wunda chair, je vous montrerai sur les paragraphes qui suivent comment avec des mouvements simples sur la wunda chair vous pouvez réviser les bases de tout le répertoire de la méthode pilates.

3 – Comment la wunda chair stimule la prise de conscience:

Le travail sur la chaise du fait de ses particularités spécifiques, stimule la connexion “corps – esprit”. Cela est indispensable pour corriger le réalignement postural.

La prise de conscience de l’alignement et de votre schéma corporel, vous aidera à mieux visualiser la position de votre corps dans l’espace.

Ceci est très important.

Dans votre vie quotidienne ou lors de vos diverses activités physiques et sportives vous êtes obligés de savoir comment votre corps se positionne, pour éviter toute sorte de chûtes, de déséquilibres, de blessures comme un genou qui part en vrille sur des skis, un pied qui dérape dans une descente en randonnée, la cheville qui se tord lors d’un footing, lâcher une prise d’escalade…

Les exemples sont nombreux qui nous rappellent combien la connexion corps – esprit est importante.

” La poursuite de la conscience est infinie, ce qui rend le pilates si intéressant, si intrigant, si gratifiant”. Encyclopédie du pilates.

Comment appliquer ce conseil:

Pour garder cette connexion corps- esprit, soyez présents à 100% à ce que vous faîtes. Vous êtes dans l’ici et le maintenant, dans l’instant présent. C’est un peu comme une forme de méditation corporelle.

Les erreurs à éviter:

La principale erreur serait à mon avis de faire les choses ou l’exercice de façon automatique, machinalement, sans être là.

4 – Comment la wunda chair vous fait travailler l’équilibre:

Le travail de l’équilibre s’articule de différentes manières sur la wunda chair.

D’abord il vous permet d’exercer vos appuis et votre stabilité par la mobilisation des muscles stabilisateurs.

Ensuite, les entraînements sur la wunda chair, vous permettront grâce à un seul exercice à stimuler différents groupes musculaires. Vous équilibrez par votre entraînement différentes chaînes musculaires, ce qui vous permet de corriger toute forme de déséquilibre.

Déséquilibre musculaire = danger

Si vous avez un groupe musculaire plus fort qu’un autre, votre corps créera des compensations pour se sentir plus “équilibré” ce qui aura pour conséquence sur la durée de générer des mauvaises postures, puis des douleurs, voir des blessures et des visites à n’en plus finir chez votre ostéo.

5 – Comment la wunda chair vous permet d’exercer votre respiration.

” Le souffle est le carburant alimentant ce que Joseph Pilates appelle le centre d’énergie, le moteur qui génère le mouvement”. Encyclopédie du pilates.

Sur la wunda chair, la respiration prend tout son sens, car c’est elle qui permet le maintien du centre abdominal, indispensable pour bien réaliser les exercices.

La respiration joue un rôle crucial dans la contraction des abdominaux, et par conséquent dans le maintien du buste.

Respiration = équilibre = stabilité

Je rencontre quotidiennement un grand nombre de personnes qui me confient ne pas

“savoir ” respirer ou bloquer leur respiration. C’est vrai que pour les personnes débutantes dans la méthode pilates, l’apprentissage de la respiration est l’un des points les plus difficiles à acquérir.

Lorsque vous savez poser votre souffle, tout de suite vous vous sentez plus solides, presque inébranlables. Vos abdominaux entrent en jeu et dès lors tout paraît plus simple, la confiance en soi grandit et la prise de conscience devient beaucoup plus naturelle.

Entraînez-vous de façon simple

Allongé au sol ou assis, inspirez profondément en essayant d’élargir vos côtes (placez vos mains sur les côtes et sentez-les s’éloigner l’une de l’autre lorsque vous inspirez). Expirez lentement en imaginant que vous serrez une ceinture tout en contractant tous vos sphincters. Sentez votre nombril rentrer à l’intérieur du corps.

Répétez cet exercice 2 ou 3 minutes plusieurs fois par jour et en pleine conscience!

6 – la wunda chair met à l’épreuve votre concentration.

Remarque: la concentration agit de pair avec le travail sur l’équilibre musculaire (comme tenir l’équilibre sur un pied en restant aligné).

Sur la chaise, l’attention est à son maximum. Vous êtes obligé d’être dans “l’ici et le maintenant”. Et cela, du fait que vous êtes en situation d’instabilité permanente. C’est la mobilisation des muscles stabilisateurs qui force votre esprit à rester connecté sur votre mouvement.

Concentration = stabilisation du mental.

La concentration est capitale, car outre le fait qu’en étant concentré, vous êtes conscients de votre mouvement et vous réduisez à 80% le risque de vous blesser, vous cessez de laisser votre mental être pollué par toutes sortes de pensées inutiles.

Apprendre à faire taire son mental, c’est réduire les sources de stress, c’est aborder la vie avec plus de sérénité, c’est se sentir mieux avec soi-même et avec les autres et c’est ressentir plus de bien-être.

Mon conseil pour vous aider à y parvenir:

Durant votre exercice ou dans une situation précise, quelle qu’elle soit, focalisez votre attention sur un seul point et rien d’autre. Ce peut-être la respiration, le ressenti sur une partie de votre corps (la colonne, les épaules, les appuis….). Ne vous attardez pas sur les pensées qui se bousculeront pour vous envahir.

Sur la wunda chair, on y arrive plus facilement car les exercices sont plus difficiles à réaliser donc vous êtes obligés de rester concentrés.

7 – Savoir tenir le centre grâce à la wunda chair:

Remarque: le centrage abdominal vous aide à garder un bon alignement corporel.

Sur la wunda chair, vous êtes obligés de savoir situer votre centre de gravité durant les exercices pour ne pas vous déstabiliser.

Voilà un autre défi que vous réserve la wunda chair : visualiser et ressentir votre centre de gravité, sans quoi c’est peine perdue, vous pourrez facilement vous retrouver au sol.

Remarque: au sujet du centre de gravité, je vous invite à lire la partie correspondante que je développe dans l’article sur le G.T.S (cliquez ici).

Votre centre de gravité correspond à votre centre d’énergie (le Qi dans les arts martiaux)

Mon astuce pour vous aider à le situer

Tenez-vous debout sur un pied et gardez votre colonne sur une ligne verticale. Contractez tous vous sphincters. Ensuite, placez vos mains entre la zone au-dessus du nombril et le pubis et essayez de voir quelle est la partie la plus contractée. En général, elle se rapproche de votre centre de gravité.

8 – S’exercer sur la wunda chair pour plus de contrôle et de fluidité:

Remarque: sur la wunda chair, le contrôle est indispensable pour ne pas perdre l’équilibre. Le mouvement se doit d’être efficace pour éviter toute perte d’énergie inutile.

” Quand le contrôle sera naturel, vous aurez atteint le niveau de maîtrise”. Encyclopédie du pilates.

Quel bonheur lorsque l’on ressent que l’on maîtrise son corps, que chacune de ses parties nous obéit. Cela paraît anodin mais lorsque j’observe certaines personnes travailler sur la wunda chair (plus que sur d’autres appareils où l’on peut être entièrement allongé), ce n’est pas si évident que cela.

Sur la wunda chair on ne peut pas tricher: lorsque le mouvement devient saccadé, que la pédale cogne en faisant du bruit, que le corps vacille, c’est autant d’indices qui en disent long sur un manque de contrôle.

Contrôle = assurance = plus de bien-être.

Je vois les visages s’éclairer lorsque enfin le mouvement est apprivoisé, les jambes tiennent, les abdominaux aussi, le geste reste dans un bon alignement, la respiration est ample, le souffle maîtrisé lui aussi… c’est déjà un pas vers plus de bien-être.

Mon conseil pour y arriver:

Restez concentré et gardez la connexion corps-esprit. Essayez une fois de plus de faire taire votre mental.

9 – La wunda chair pour une meilleure précision du geste:

La wunda chair de par sa configuration compacte vous oblige à toujours plus de précision dans votre mouvement lors de l’exécution des exercices. Sur la wunda chair, il est impossible de tricher.

Votre précision va avec le contrôle.

Mon conseil pour y arriver:

Ne laissez pas l’appareil faire pour vous. C’est vous le chef d’orchestre, c’est vous qui donnez le rythme à votre mouvement grâce à votre respiration.

Cherchez la propreté dans votre mouvement. Restez appliqués du début à la fin, même si vous avez la sensation de ne pas être parfaits. Restez rigoureux avec vous-mêmes; vous verrez les miracles s’accomplir au fur et à mesure de votre pratique.

10 – L’harmonie, la finalité de tout entraînement sur la wunda chair:

” Bouger dans la vie en harmonie avec tout ce qui est autour et tout ce qui est en soi, est le sommet du bien-être”. Encyclopédie du pilates.

L’harmonie est la résultante de tout ce qui précède; lorsque vous travaillez en conscience, avec la connexion corps- esprit, dans l’équilibre, en étant à l’écoute de votre souffle, en restant concentré, en tenant votre centre abdominal que vous contrôlez votre mouvement , vous recherchez l’efficacité du geste, dans la fluidité et la précision.

11 – Quelques images sur la wunda chair:

Wunda chair, renforcement région lombaire
wunda chair, renforcement des triceps
Wunda chair, renforcement chaîne antérieure
Wunda chair, renforcement abdominal
Wunda chair, exercice postural
Wunda chair, étirement du dos
Wunda chair, renforcement et étirement de la chaîne latérale
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zainab

Zaînab est passionnée par les méthodes corporelles; le pilates et le yoga en particulier. Depuis une quinzaine d'années, elle donne des cours et ne cesse de perfectionner sa pratique qu'elle aime associer à d'autres formes d'apprentissage corporel;

Cet article a 2 commentaires

  1. Hello Zainab, je ne connaissais absolument pas cet outil qui a l’air hyper complet. Merci pour la découverte

    1. Merci Valentine pour ton message; la wunda chair apporte beaucoup de bienfaits sur le corps. Si un jour tu en as l’occasion c’est vraiment un appareil à tester. J’espère que ce blog te fera découvrir plein de belles choses. A bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Recommandé par TrainMe !