Dans cette page, vous trouverez une brève explication et une définition des termes spécifiques à la pratique du yoga et du pilates.

ABDUCTEURS:

Muscles qui se situent à l’extérieur de la cuisse.

Ils permettent la stabilité du bassin et une bonne posture.

ADDUCTEURS:

Muscles qui se situent à l’intérieur de la cuisse qui permettent de maintenir le bassin en position debout (par exemple, équilibre sur un pied). Ils permettent aussi d’être droit en position debout.

ANAHATA: le chakra du coeur.

Anahata, (chakra du coeur), est le point d’équilibre entre tous les chakras.

C’est donc un centre d’énergie qui relie la terre (matérialisée par les 3 chakras inférieurs et reliée au corps physique) et le ciel (matérialisé par les 3 chakras supérieurs et rattaché à l’esprit).

Le chakra du coeur est associé à la cage thoracique, au coeur, au sang, aux poumons, au diaphragme, aux glandes lymphatiques, à la poitrine et à l’oesophage.

Au niveau des émotions, anahata est le centre des sentiments nobles. C’est le centre d’Amour véritable.

Anahata développe les perceptions d’amour et les relations aux autres, mais aussi l’amour de soi (s’accepter tels que nous sommes), la joie de vivre.

Quelques indications peuvent montrer des blocages au niveau de anahata: des difficultés rencontrées au niveau de la respiration, des poumons et des voies aériennes.

ANKYLOSE

Diminution ou privation de la mobilité d’une articulation. Engourdissement, raideur.

LA BHAGAVAD GITA

Il s’agit d’un texte que l’on trouve dans les Upanishads. Ce texte décrit une pratique méditative et contemplative.

Cette pratique a pour but de trouver l’unité.

Elle constitue en quelque sorte, un “guide de libération spirituelle” (Mark Stephens).

Dans la Bhagavad Gita, l’enseignement vise à dépasser les manifestations de l’ego et des conflits intérieurs qui y sont liés. Elle permet à l’être de se révéler à lui-même et de se réaliser.

C’est un chemin de paix intérieure.

CATURANGADANDASANA:

Posture des guetteurs. (cliquez ici)

CHAKRAS: 

Dans la philosophie du yoga, les chakras constituent des roues d’énergie et sont situés le long de la colonne.

Ils sont au nombre de 7:

Chakra racine ou MULADHARA: Il se situe au niveau du plexus pelvien (au niveau du pubis et du coccyx). Il est symbolisé par la couleur rouge et représente la fécondité et la sexualité. Il représente aussi l’instinct de survie et la matérialité de notre être.

Chakra du hara ou SWADHISTANA: Il se situe au niveau du ventre sous le nombril. De couleur orange, il représente la force vitale, la joie de vivre et le désir d’aller de l’avant.

Chakra du plexus solaire ou MANIPURA: il est représenté par la couleur jaune et se situe dans la région de l’estomac. Il permet l’affirmation de soi sans agressivité.

Chakra du coeur ou ANAHATA: Il est de couleur verte et se situe au creux de la poitrine. Il est en lien avec l’amour de soi et le rapport aux autres.

Chakra de la gorge ou VISHUDDA: Associé à la couleur bleue, il se trouve dans le creux de la gorge. Il nous permet de bien communiquer et favorise tout ce qui est en relation avec notre créativité.

Chakra frontal ou AJNA: Il est le 6ème chakra; on l’appelle aussi le 3ème oeil car il se trouve entre les sourcils. C’est le chakra de l’intuition.

Chakra coronal ou Sahasrara: il se situe au sommet de crâne et correspond à la glande pinéale. Il est associé au blanc et symbolise notre spiritualité.

DARHANA

Ce terme désigne la concentration, c’est à dire l’attention soutenue vers un espace délimité ou un objet. Il s’agit d’un effort conscient. La concentration établit un trait d’union entre l’objet et le sujet.

JNANA MUDRA

C’est un mudra dans lequel le pouce et l’index sont en contact.

Jnana mudra

Le pouce représente l’ Âme universelle et l’index l’âme individuelle. C’est l’union entre l’homme et le Divin. C’est un mudra de concentration et de connaissance. La paume vers le ciel représente la connexion avec l’Univers.

METHODE SMART:

Méthode qui permet de définir des objectifs de façon efficace.

comme spécifique (votre objectif doit être clair et sans ambiguïté).

M comme mesurable. La mesure d’un objectif permet d’en faire une évaluation. Par exemple: tenir la posture de l’arbre les yeux fermés durant 10 respirations.

comme atteignable. Votre objectif ne doit pas être au-dessus de vos moyens ou de vos capacités.

comme réaliste. Il  faut que votre objectif soit compatible avec vos contraintes actuelles. Ce peuvent être des contraintes temporelles ou financières.

T comme temporellement définis. Votre objectif doit avoir un début et une fin. Il commence à l’instant T et se termine à l’instant Z.

MUDRA

Signification en sanskrit: “signe” ou “sceau”. C’est le yoga des doigts.

Un mudra permet d’agir sur nos énergies car chaque doigt est vecteur d’énergie. Les mudras génèrent de l’énergie tout comme les asanas. Ils permettent ainsi d’agir sur notre état physique et émotionnel etaugmentent notre concentration. Ils peuvent se pratiquer lors des asanas ou  lors de la méditation.

MULA BANDHA:

Les bandhas au yoga s’apprennent en cours avec un professeur; ils ont une fonction très précise lors des postures. Ils ont une action sur nos chakras centre d’énergie). Pour ce qui est du Mula Bandha, on peut s’y exercer seul, en essayant de contracter l’anus. Ce bandha a pour but de verrouiller la base et de faire monter l’énergie. Ce faisant, il permet de contrer les énergies néfastes et aide à élever la conscience.

MUSCLES SPINAUX:

Ils constituent un groupe musculaire profond le long de la colonne;

Leur contraction permet de diminuer les pressions au niveau des disques intervertébraux; il est donc utile de les renforcer afin de prévenir les douleurs de dos.

OBLIQUES INTERNES

Muscles de la chaîne latérale qui permettent d’incliner la colonne vertébrale sur le côté.

OBLIQUES EXTERNES

Muscles de la chaîne latérale qui permettent et d’incliner la colonne sur le côté, mais aussi la rotation de celle-ci.

PASCIMATTASANA:

Posture de la pince, dite posture majeure.

PERINEE:

Muscle profond du plancher pelvien qui a pour but de retenir les viscères contre la gravité. Il permet la contraction de tous les sphincters.

PRANAYAMA:

Le pranayama désigne toutes les pratiques liées au souffle, dont le but est de contrôler en soi l’énergie vitale, grâce au prana, qui désigne l’énergie universelle.

QUADRICEPS:

Muscle de la cuisse

LE YOGA KARMA

” Voie de l’union par l’action”.

C’est le fait d’agir sans intérêt personnel. Il “purifie le mental”. (Mark Stephens).

TRANSVERSE ABDOMINAL:

Muscle abdominal profond qui intervient dans le maintien de la posture; lui aussi permet de contenir les viscères (tout comme le périnée, voir plus haut). Enfin, il intervient lors de l’expiration abdominale.

LES UPANISHADS

Les Upanishads apparaissent à la fin de la période védique.

Upanishad signifie: ” s’asseoir à côté, aux pieds”, en référence au fait de s’asseoir près de son enseignant, de son “maître”.

Les Upanishads forment un ensemble d’écrits anciens sur le yoga (1er millénaire avant J.C). Les Upanishads donnent une explication approfondie sur le yoga, mais ils restent axés sur la méditation. Il existe entre 50 et 300 Upanishads. Ils sont présentés sous forme de dialogue philosophique sur la nature de l’être et le destin de l’âme.

Les Upanishads parlent de Brahman: l’Esprit universel et d’atma (l’âme, la conscience individuelle dont nous expérimentons l’expression dans nos vies).

Dans les Upanishads, on trouve certaines caractéristiques liées à la pratique du yoga. Par exemple, on y parle du “prana”, qui est la “force de vie”. Certaines pratiques yogiques y sont décrites, telles que la pratique du souffle et du son. Ces pratiques sont utilisées au yoga pour transformer le corps physique. On trouve aussi dans les Upanishad la pratique du pranayama dont les positions assises y sont décrites.

UTKASANA: la posture de “la chaise”

Ciquez ici pour la découvrir et la comprendre

La chaise yoga: UTKASANA

LES VEDAS

Les Védas sont des textes spirituels hindous anciens (1700- 1100 avant J.C).

Les védas sont écrits sous forme de poèmes, et témoignent d’une recherche de sens autour de la nature, du bien-être. Ils ont une forme mystique. Le but des védas est de créer un pur état de conscience pour aller vers la libération du “moi”..

Les textes védiques préconisent pour se libérer la méditation qui utilise des mantras ( le yogi répète des sons, comme un chant). Pour méditer il est important de rester très concentré sur un point précis.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •