Comment perfectionner sa pratique quotidienne.

Dans un podcast précédent, je vous donnais 3 astuces pour améliorer votre pratique quotidienne et être plus performant de jour en jour.

Voici plus en détail ce que je vous recommande de mettre en pratique pour observer er ressentir votre progression lors de vos séances quotidiennes.

1) Travailler en pleine conscience:

S’entraîner en pleine conscience, signifie de ne pas se laisser porter par une “routine d’exercices” En effet, il existe toujours des exercices que l’on connaît par coeur et que l’on aime reproduire. Ces exercices , on a tendance à les intégrer dans notre série quotidienne qui est toujours la même.

Le risque est qu’à la longue, on répète un enchaînement d’exercices machinalement, par habitude. On risque alors de tomber dans le piège de ne plus focaliser notre esprit sur ce que l’on fait et donc de “bâcler” nos exercices, de mal les faire sans même nous en apercevoir. On a alors plus de chances de nous blesser parce que l’on n’est plus à l’écoute de notre corps.

L’astuce pour y remédier: ce sera par exemple de changer l’ordre des exercices, ou bien d’introduire des petites variantes , par exemple en ajoutant un accessoire comme un petit ballon ou un élastique.

Je vous donnerai l’image de l’automobiliste qui emprunte toujours le même itinéraire. Par habitude il devient moins attentif à la route et augmente son risque d’avoir un accident; le fait de simplement changer ses habitudes en modifiant son trajet le rend plus vigilant à ce qui se passe sur la route.

2) Sortir de sa zone de confort:

Vous inciter à sortir de votre zone de confort, signifie vous bousculer dans vos habitudes en introduisant quelques difficultés supplémentaires. Par exemple, augmenter le nombre de répétitions ou de séries pour chaque exercice; ça peut être 2 répétitions de plus que la fois précédente ou l’allongement de la durée de l’exercice s’il s’agit d’un exercice en statique comme un gainage.

La planche

Pourquoi sortir de sa zone de confort? L’objectif sera de booster votre travail musculaire, que ce soit lors d’un renforcement ou d’un étirement.

Quelques idées à mettre en pratique:

S’il s’agit d’une séance de yoga, vous pouvez par exemple compliquer la posture en introduisant du pranayama ( des exercices de respiration orientés sur des modifications du souffle), ou encore vous pouvez introduire des exercices de dharana pendant votre posture. Celle-ci est alors complète, elle éveille tous vos sens et réveille vos chakras.

S’il s’agit d’un exercice de pilates comme un push up , vous pouvez compliquer l’exercice en décollant un pied ou en les posant sur un petit support afin qu’ils soient plus hauts que les bras ce qui va augmenter l’intensité du travail musculaire.

Le push up

3) Se challenger.

Qui n’a pas ressenti de la fierté en relevant des petits challenges envers soi-même.

Par exemple en réalisant de nouveaux exercices que l’on ne connaît pas et que l’on souhaite apprendre; ou bien en travaillant davantage des exercices qui nous sont difficiles et pour lesquels on n’est pas très à l’aise.

Les bénéfices tant sur le plan du développement des capacités musculaires qu’articulaires se feront rapidement sentir.

Un exemple concret: Prenons le cas de Céline pour qui la posture du chameau est difficile: elle n’arrive pas à toucher ses pieds ni à tirer la tête en arrière. Pour progresser et arriver à réaliser la posture, Céline s’est fixé une dead line d’un mois et pas à pas elle avance quotidiennement dans la réalisation de la posture.

Posture du chameau

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zaînab est passionnée par les méthodes corporelles; le pilates et le yoga en particulier. Depuis une quinzaine d'années, elle donne des cours et ne cesse de perfectionner sa pratique qu'elle aime associer à d'autres formes d'apprentissage corporel;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.