3 livres qui ont changé ma vie

Notre vie peut changer de différentes façons : il y a les changements extérieurs qui sont visibles aux yeux de tous, à commencer par notre entourage proche qui nous connaît bien.

Il y a aussi les changements peut-être plus lents qui s’opèrent en nous-mêmes et que nous sommes seuls à ressentir. Ce peut être notre façon de voir la vie, nos expériences intérieures, nos décisions que nous planifions sur le long terme…

Différents moteurs peuvent être à l’origine de ces changements et la lecture notamment en est un qui peut marquer durablement.

Pour ma part, les livres font partie de ma vie depuis mon plus jeune âge. Certains m’ont beaucoup appris, d’autres m’ont divertie, d’autres encore ont été pour moi une source d’inspiration.

Pour vous, j’en ai sélectionné 3. Ils ont changé ma vie non pas de l’extérieur mais de l’intérieur.

D’ abord parce que j’ai été impressionnée et émue par leur récit.

Ensuite, parce qu’ils ont été inspirants dans ma façon de voir la vie et d’appréhender les évènements qui peuvent parfois s’imposer à nous de façon brutale

Pourquoi vous parler de cela dans un blog consacré au pilates et au yoga ?

D’abord parce que le pilates et le yoga sont aussi des outils pour changer nos vies, par ce qu’ils ont à nous apporter.

Ensuite, parce que c’est l’été et que c’est souvent une période propice à la lecture et à la réflexion ; parce que nous sommes plus ouverts, plus détendus. N’êtes-vous pas curieux de découvrir peut-être de nouvelles lectures ?

Enfin, parce que j’ai sélectionné 3 histoires dont les protagonistes par leur vécu et leur expérience peuvent beaucoup apporter aux humains que nous sommes ainsi qu’à tous les sportifs et yogis en devenir.

NB : je ne vous raconterai pas leurs histoires, je vous laisse les découvrir par vous-mêmes. En revanche, je vous citerai quelques extraits de lecture pour illustrer mes propos sur comment ces histoires m’ont changée de l’intérieur.

  • « Into the wild » de Jon Krakauer :
Couverture du livre

J’ai découvert ce livre lors d’une cession de formation de naturopathie sur un module consacré aux plantes et plus particulièrement sur les huiles essentielles.

Lors de ce module, le formateur nous a cité le film et l’histoire du héros pour illustrer une anecdote au sujet des plantes. J’ai acheté le livre et je l’ai dévoré en 3 jours.

Extrait du film: cliquez ici

Qu’est-ce que ce livre a changé pour moi ?

  1. Croire en ses rêves :

Un des aspects que je retiens dans l’histoire du héros et que je trouve inspirant, c’est sa façon d’oser réaliser ses rêves quel qu’en soit le prix ; pour lui ce sont des rêves d’aventure et d’évasion. En dépit de tout, il nous montre comment il est possible de sortir de sa zone de confort pour se dépasser, il reste fidèle à tout ce qui fait échos en lui.

Il est tenace, ne baisse jamais les bras devant la difficulté, et se bat jusqu’au bout.

2 .Un voyage initiatique :

Sa quête nourrit un idéal d’absolu. C’est un voyage initiatique.

Il se dépouille pour devenir plus libre :

« Chris était de ces gens qui pensent qu’il ne faut rien posséder hormis ce que l’on peut posséder sur soi ».

Il aime donner du sens à ses actes :

Pour lui, « le véritable sens réside dans les expériences, les souvenirs, la grande joie de vivre pleinement ».

« Le 1er but de Mc Candless n’était pas de réfléchir à la nature ou au monde dans son ensemble, mais plutôt d’explorer le domaine intérieur de son âme ».

La leçon de vie que j’en ai tiré pour moi-même, c’est de poursuivre mes rêves et d’être fidèle à moi-même quel qu’en soit le prix.

Le chemin se fait en avançant et c’est ce qui donne du sens à ce que l’on vit

3. Le courage :

Le héros comme d’autres personnalités issues du milieu de la haute montagne et de l’escalade, nous démontrent la nécessité de ne pas se poser de question devant le danger, sinon on ne peut avancer et ce qui compte, c’est notre façon de vivre une situation.

4. Le sens que l’on donne aux choses :

Un autre point fort pour moi dans ce récit, c’est la raison pour laquelle nous faisons ce que nous faisons.

Pourquoi est-ce que j’agis ainsi ? Est-ce pour les autres ? Est-ce pour mon égo ou est-ce pour renouer avec mon « moi » profond ?

Est-ce que nous avons quelque chose à prouver ou simplement le désir de nous dépasser pour devenir meilleur ?

5. La connaissance de soi :

En décrivant différentes expériences de vie, l’auteur nous donne le témoignage d’alpinistes se mesurant aux dangers de l’extrême pour apprivoiser leur part « d’incontrôlable ».

« Nous savons peu de choses tant que nous n’avons pas fait l’expérience de ce qu’il y a d’incontrôlable en nous ».

« A mesure que l’ascension se poursuit, on s’habitue au danger, à frôler les ténèbres et l’on en vient à faire confiance à ses mains, à ses pieds, à sa tête. On apprend la maîtrise de soi ».

Ce que m’a enseigné ce livre et que j’ai aimé, c’est le dépassement de soi malgré la souffrance physique et psychologique parfois que cela induit. Lorsque l’on a la volonté et la force mentale pour agir, on arrive même à se confronter aux éléments naturels.

A certains passages, le récit nous tient en haleine par une leçon de courage et de maîtrise de soi.

J’ai beaucoup aimé ce livre, car l’histoire du héros pourrait être le portrait d’un yogi en quête d’absolu et d’authenticité.

Il s’éloigne du monde des apparences, du « samsara » (comme on peut le lire dans Siddharta de Herman Hesse).

Derrière cette histoire, j’ai ressenti le désir de prendre beaucoup de distance et d’éloignement pour mieux comprendre l’humanité.

  • « 15000 volts » de Louis Derungs
Couverture du livre

Des 3 livres sélectionnés, c’est celui qui m’a le plus marquée, car il donne des leçons concrètes que j’applique chaque fois que le besoin s’en fait sentir.

Interview de l’auteur dans l’émission :”Magazine Santé”: cliquez ici

La conviction de Louis Derungs qui revient de façon récurrente:

” Quand rien n’est sûr, tout est possible”

Ce livre est une incroyable leçon de vie dans laquelle l’auteur démontre comment par sa volonté et une méthode d’auto-hypnose qu’il met en place il parvient à retrouver toute la confiance en lui ainsi que l’estime de lui-même.

Sa méthode nous apprend à rester focalisé sur nos buts à atteindre et sur nos objectifs.

Pour lui, aucun objectif n’est trop grand, rien n’est inaccessible, tout est possible”.

Lorsqu’on voit d’où il part et ce qu’il arrive à accomplir, on ne peut être qu’impressionné.

Il utilise l’ancrage qui consiste à savoir d’où nous venons, qui nous sommes et dans quelle direction nous voulons aller.

” Le travail débutera lorsque vous vous redécouvrirez et partirez à la conquête de vous-mêmes”

Il utilise aussi la pleine conscience pour en faire un outil de restructuration.

A la suite de son terrible accident, on découvre sa lutte quotidienne, son travail titanesque pour retrouver une once d’autonomie.

” Je me suis mis en tête de ne pas penser en permanence à la distance me séparant de la ligne d’arrivée”.

Je vous laisse apprécier la lecture du livre et l’énergie incroyable que nous livre ici l’auteur.

Son histoire et sa manière d’affronter les épreuves qui se sont imposées à lui est une inspiration permanente pour relever n’importe quel défi.

  • “Auto-portrait de l’auteur en coureur de fond ” de Haruki Murakami

Je dédie ce livre à tous les amoureux de la course à pied et de l’écriture:

Sa décision de démarrer la course à pied est venue du fait de sa prise de poids.

Il se met à cette discipline “à la japonaise” de façon infaillible et rigoureuse.

Il met en parallèle l’exigence et la discipline qu’imposent la course à pied tout comme l’écriture.

Il nous explique en quoi le fait de s’entraîner régulièrement pour accomplir des marathons est une nécessité pour l’écrivain qu’il est car nous dit-il, l’écriture ressemble en quelque sorte par les efforts et les sacrifices qu’elle implique à un sport de haut niveau.

En passionné de la course à pied qu’il est devenu, il nous témoigne de comment il a réussi à dépasser la souffrance physique. [ maintenant, chaque fois que je cours et que je souffre, je pense à ce livre].

Murakami court plusieurs dizaines de kilomètres par jour et au moins un marathon par an.

Son récit m’a beaucoup inspirée et m’a donnée envie de le suivre dans l’assiduité et la rigueur de la course à pied.

il rejoint ce qu’écrit Louis Derungs: “rien n’est trop grand, tout est possible”.

Cette devise est mise en lumière dans le livre de Murakami. J’en ai fait une philosophie de vie incroyable que j’essaie de mettre en pratique tous les jours.

Je me répète cette phrase chaque matin et chaque soir et c’est vrai que cela donne une force et une énergie incroyable!

Cet article participe à l’événement “Les 3 livres pour changer de vie” du blog “Des livres pour changer de vie. J’apprécie beaucoup ce blog et en fait mon article préféré est celui-ci.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.